Le stress peut être décrit comme un état de tension mentale, physique ou psychologique causé par des circonstances défavorables ou exigeantes. Les niveaux de stress élevés sont liés à des niveaux excessifs de l'hormone cortisol, qui peut entraîner des résultats mentaux et physiques négatifs. Dans "The Cortisol Connection", Shawn Talbot explique comment la pression ("ce que vous ressentez lorsque les exigences de la vie dépassent votre capacité à répondre à ces exigences") peut entraîner une augmentation des taux sanguins de cortisol.

Facteur hormonal

Si les quantités de cette hormone ne sont pas maîtrisées, il ne sert pas à grand-chose de faire de l'exercice ou de suivre un régime pour éviter la prise de poids et les problèmes de santé. . Ce livre décrit les moyens de réduire le cortisol à des niveaux compatibles avec une santé exceptionnelle. Le stress est la façon dont votre corps réagit à une menace. L'expérience de or a perceived threat to security, standing, or well-being activates the release of a complex hormonal blend into the blood, which switches the body into’fight or flight’ mode. include anxiety, irritability, insomnia, issues and depression.

Additionally, excessive stress quenches the immune system, increasing exposure to infection; and shuts down the mind, resulting in difficulty concentrating and to inadequate decision-making. Cortisol is one of the most significant stress-related hormones, acting on the brain to control mood, and anxiety. At normal levels, it exerts beneficial effects, but when levels become too high it may cause unhealthy weight gain, higher blood pressure and immune system deficiencies.

Cortisol

It does and can play a positive role in everyday life. In moderate amounts, it regulates alertness, activity and levels, The daily act of waking up from sleep is followed by a increase in cortisol levels to offer energy for the needs of daily, while another increase in the late afternoon offers second wind. Short-term surges in cortisol levels also occur in response to experiences perceived as exciting and enjoyable, such as rock-climbing in adults or the expectation of birthday gifts in children.

L'augmentation des capacités cérébrales est la principale raison pour laquelle de nombreux individus travaillent mieux sous pression, ce qui favorise également la résilience et, au moins brièvement, augmente l'immunité aux agents pathogènes. Les causes du stress chronique (permanent) sont diverses et extrêmement individuelles : le facteur de stress d'une personne peut être le relaxant d'une autre. Cependant, certaines causes assez universelles de stress négatif sont le deuil, le chômage et le manque de sommeil.

Un organisme soumis à un stress chronique génère des niveaux de cortisol supérieurs à la normale, ce qui ajoute la question de l'obésité aux autres fardeaux de la vie. En outre, la graisse obtenue par la pression induite par le cortisol a tendance à s'accumuler autour de l'abdomen, et est liée au développement du diabète, des maladies cardiovasculaires et du cancer. Mais cela ne s'arrête pas là : la sécrétion de cortisol augmente avec l'âge, ce qui explique pourquoi la plupart des hommes et des femmes grossissent avec les années, et pourquoi les personnes qui ont un niveau d'anxiété élevé sont moins capables de se débarrasser de leur poids que les personnes relativement peu stressées, même en faisant de l'exercice.

To cap it all, excessive levels of cortisol can’t just lead to disease and accelerate aging but may also act on the brain right, increasing forgetfulness and accelerating the development of ailments like Alzheimer’s disease. Thus, the best chance of combating weight gain and health problems seems to lie in minimising or, better still, eliminating anxiety triggers which cause the immoderate cortisol raises in the first location. It turns out that the negative effects of chronic stress can be reversed (even in people almost 100 years old) via stress-lowering clinics, regular exercise and optimum nutrition.

Voyons voir...

In a perfect world, everybody would sleep at least eight hours each night, have just a brief work commute, spend a maximum of seven hours every day working and have tons of free time. For people who reside in the real world, but the author provides this book as a manual for navigating successfully through stressful situations into a continuous state of good health. That plenty of research went into the creation of the publication is evidenced by the extent and range of its references, including 15 books and nearly 300 journal article citations present at the time of book – a helpful compendium in its own right.

There are chapters devoted to supplements that produce an assortment of effects: anxiety adaptation, cortisol control, metabolism and comfort. Common to prevent are also recorded, with clear explanations of the negative long-term consequences. The appendix comprises daily food programs, and an extensive bibliography. It’s unfortunate, however, the writer lays more emphasis on the use of nutritional supplements than on those of nourishment and exercise.

Supplémentation

L'une des difficultés de la supplémentation alimentaire est qu'elle s'écarte de la nature : les aliments sont censés être consommés dans leur milieu naturel, dans lequel les nombreux nutriments peuvent interagir de la manière la plus adaptée à une bonne santé. Un site , as an instance, provides about 70 mg of vitamin C, but this vitamin is embedded in a matrix of fiber which can help maintain bowel health, and also contains vitamin A, some B vitamins, and the minerals magnesium and calcium – using a little dose of energy (about 50 calories) to boot. The typical vitamin C supplement gives an overwhelming excess (usually 1000 mg) of the vitamin; no fiber; and an assortment of fillers, sweeteners, binders and other potentially harmful additives. Many studies, such as a recent randomised controlled trial, have shown that positive changes in diet can effectively enhance mental health even in cases of clinically diagnosed depression.

Lorsqu'un exercice physique régulier s'ajoute aux ajustements alimentaires, les résultats sont beaucoup plus spectaculaires. Il est bien connu qu'il est possible d'être en bonne santé en mangeant bien, en faisant de l'exercice et en se stressant moins. The Cortisol Connection décrit les moyens d'améliorer la santé mentale et physique en réduisant le taux de cortisol. Rédigé dans un langage accessible au profane, il présente de nombreux exemples de résultats positifs obtenus grâce à des suppléments nutritionnels réduisant le taux de cortisol. Les études continuent de montrer que la majorité des gens peuvent réduire efficacement les niveaux de cortisol et de stress en consommant des aliments du type idéal et en quantités appropriées, sans se ruiner. Néanmoins, en ces temps de plus grande vulnérabilité et d'incertitude face au travail, à la famille et aux interactions sociales, ce livre peut fournir des conseils utiles pour gérer le stress qui en découle.